Nouvelles

Les pépinières voient germer l’espoir

« La demande est trois fois plus grande que d’habitude et personne ne vient ici pour flâner. Les gens viennent pour acheter,

beaucoup, pour faire des potagers plus gros que jamais et pour planter plus de fleurs. Comme Céline Dion, j’ai presque envie de chanter ‟Ce n’était qu’un rêve” », lance

Normand Charbonneau, propriétaire de la pépinière Charbonneau L’Expert, à Sainte-Dorothée (Laval).

 Article de La Presse